10/21/2010

CTS - Compound Technology Services - (CTS Cousin-Tessier)

Etanchéité automobile : TPE-S et TPE-SV en donnent plus

Présents depuis plus de 10 ans dans l'étanchéité automobile, les TPE sont maintenant reconnus comme une alternative directe du caoutchouc l'EPDM, et CTS estime qu'à l'horizon 2020, ils représenteront 25% du marché de l'étanchéité automobile, offrant une croissance double à celle du nombre de véhicules.
L'encapsulation des vitres fixes et les joints fixes furent les premières applications concernées par les TPE, avant que l'industrie ne porte son intérêt sur les joints semi-dynamiques telles que les lécheurs et les coulisses de vitres, qui sont de plus en plus fréquemment réalisées en TPE. La recherche se porte maintenant sur les joints de porte, dont la fonction dynamique accroit la difficulté.
Gain de poids, meilleure productivité, faible investissement et recyclage sont les atouts déjà bien identifiés qu'offrent les TPE, anticipant bien avant l'heure la vague du développement durable.
En effet, avec des densités bien plus faibles que celle de l'EPDM vulcanisés (de l'ordre de 30%) et une propension à permettre le remplacement des armatures acier par du polypropylène (qu'il soit ou non chargé), les TPE contribuent à la réduction de masse des véhicules.
De surcroit, l'absence de vulcanisation lors de l'extrusion limite l'investissement et rend le procédé moins gourmant en énergie. Ainsi est- il plus aisé de concevoir de petites unités de production, proches des lignes d'assemblage. Cela réduit considérablement la complexité de la chaine logistique, donnant plus de flexibilité tout en amenuisant l'empreinte carbone.
Un système d'étanchéité intègre plusieurs fonctions.
Tout d'abord, une partie active, qui est bien sur celle qui focalise le plus d'attention. Elle est constituée d'une ou plusieurs lèvres d'étanchéité dont la géométrie doit être adaptée au niveau des propriétés que possède le matériau.
Ensuite, il y a l'ancrage du profilé dans la feuillure de caisse. Bien qu'elle demeure invisible, cette partie nécessite de bonnes propriétés mécaniques, et en particulier un module de flexion élevé.
Enfin, la liaison entre les profilés extrudés (angles en particulier) est assurée par injection, et au moyen d'un matériau auquel CTS intègre des fonctionnalités spécifiques telles que du glissant, ce qui évite une opération de reprise pour le flocage.
Toutefois, dans tout basculement de technologie, il est intéressant de reconsidérer l'ensemble des possibilités offertes par les solutions alternatives, ceci afin d'en tirer le meilleur parti. La décoloration des joints dans le temps, est par exemple un défaut endémique de l'EPDM, que les TPV ne corrigent qu'en partie, mais sans atteindre le niveau souhaité par les constructeurs. En revanche, la tenue dans le temps est un des atouts majeurs des TPE-S et TPE-SV tel que le TEFABLOC™.
La modularité de l'aspect de surface est d'ailleurs ce qui distingue les TEFABLOC™ (TPE-S TPE-SV) des autres TPE, et en particulier des TPV à base d'EPDM. En effet la singularité des TEFABLOC™ est de se décliner en solutions qui proposent différents niveaux de matité, et d'ajustements colorimétriques, répondant ainsi aux différentes attentes des constructeurs en matière d'esthétisme.
Ceci s'illustre parfaitement au travers de 3 exemples de véhicules, pour lesquels le TEFABLOC™ offre une solution spécifique: La C3 Picasso, pour lequel PSA souhaite un aspect mat, la Giuletta de Fiat qui a des joints d'aspect satiné alors que ceux de la Suzuki Splash sont brillants. Pour couvrir ces trois cas, CTS propose des TPE S et TPE SV sur une échelle de gloss qui s'étend de 1 à 20.
Bien entendu, cette exigence vaut pour les parties extrudées (coulisses) comme celle qui sont injectées (angles, lécheurs, encapsulation des vitres fixes) et la gamme TEFABLOC™ se décline pour ces différents procédés de façon à obtenir un ensemble parfaitement homogène, en termes de couleur, brillance et vieillissement.
C'en est donc fini des joints qui se limitent à la seule fonction d'étanchéité. Les TEFABLOC™ TPE-S avec ou sans réticulation leur permettent d'accéder au rang de pièce d'aspect devenant partie intégrante du design, avec à la clé de nouvelles perspectives pour les équipementiers de l'étanchéité automobile. Ainsi, les joints des véhicules en développement oseront se montrer pour recouvrir très largement des parties de carrosserie.
Et demain ? Ces solutions établies, CTS travaille très activement à finaliser la mise au point de formules qui satisferont les futures exigences de l'industrie automobile en terme de développement durable, à savoir de se substituer à des matériaux non recyclables et d'être constituée d'un taux significatif de matériaux régénérés, mais également d'origine renouvelable. L'avancement des recherches dans ce domaine rend envisageable la mise sur le marché de solutions offrant un taux très significatif de matériaux verts d'ici à fin 2010.

TEFABLOC™ est une marque déposée de CTS et le procédé de réticulation des TPE-S (TPE-SV) est breveté.
Plus d'information sur CTS – Compound Technology Services disponible sur www.cts-compound.com