07/26/2010

battenfeld-cincinnati

Infrastructure Division: Concept général innovant pour une production de tube à bon rendement énergétique

La filière pour tubes KryoS
Au salon K, la Division Infrastructure de battenfeld-cincinnati (Bad Oeynhausen et Vienne), la plus grande marque mondiale d’extrusion qui s’est créée en avril 2010, présente pour la première fois son tout nouveau concept général « Green Pipe ». Ce concept modulaire apporte trois possibilités de réduire considérablement la longueur et la consommation d’énergie des lignes d’extrusion de tubes, en comparaison avec les lignes d’extrusion traditionnelles, et ce tout en optimisant la qualité des tubes.

En utilisant une filière de tube équipée du système efficace de refroidissement par air (EAC pour Efficient Air Cooling), il est possible de réduire de 25 à 30 % la section de refroidissement. Ce système, dont les pièces peuvent être renouvelées, fournit un efficace refroidissement interne supplémentaire du tube en transportant un courant d’air dans la direction opposée à celle du procédé d’extrusion. La filière d’extrusion est également refroidie de manière sélective par des courants d’air. Ainsi, la température du mélange peut immédiatement être réduite au sein même de la filière. Il en résulte un refroidissement régulier du tube, évitant ainsi tous dépôt sur la surface interne du tube.

Par ailleurs, outre les excellentes propriétés de distribution de la filière équipée d'un filtre à structure en treillis, il est possible d’obtenir des tolérances dimensionnelles encore plus étroites et de réaliser des économies d’énergie.

La longueur de la section de refroidissement peut être réduite de maximum 45 % si une filière KryoS est utilisée. La filière est conçue pour une distribution optimale de la matière fondue, basée sur des distributeurs à mandrins spiralés. La matière fondue est séparée en plusieurs couches et refroidie par l’intérieur, grâce à un circuit de trempe en boucle fermée entre les couches. Ainsi, le canal de conductivité de la chaleur, particulièrement dans les tubes à fortes épaisseurs de parois, peut être astucieusement contourné. La température du mélange à la sortie de la filière est encore une fois réduite de façon significative, si l’on compare au système EAC. Par ailleurs, la réduction de la longueur de la section de refroidissement permet d’abaisser la puissance des pompes, ce qui engrange d’importantes économies d’énergie. Enfin, la présence moindre d’agrégats réduit les coûts de maintenance habituels.

Finalement, la consommation d’énergie de la section de refroidissement elle-même peut quasiment être divisée par deux, en utilisant un concept d’équipement périphérique qui sera présenté à la K pour la première fois. Ce concept d’avant-garde, finalement subventionné par l’Agence autrichienne pour la promotion de la recherche (FFG), a été développé conjointement par battenfeld-cincinnati, le transformateur autrichien Poloplast GmbH & Co KG basé à Leonding, et l’Université Technique de Vienne. Durant la phase de test du nouveau concept de refroidissement sur une ligne de production de Poloplast, effectuée dans des conditions normales de production, on a pu constater une réduction importante de la consommation d’énergie tout en conservant une excellente qualité du tube.

Cela est dû au fait que chaque bac n’a plus son propre élément de refroidissement direct par eau, mais l’eau circule seulement dans le dernier bac et ensuite d’un bac à l’autre en direction opposé à l’extrusion. Alors qu’avec des lignes d’extrusion traditionnelles, comprenant quatre bacs de refroidissement, 20 000 litres d’eau de refroidissement circulent dans les circuits en une heure, le nouveau système ne nécessite que 2 500 litres par heure.

Par conséquent, l’eau, allant de bac en bac, est chaude quand elle arrive au premier bac, un effet voulu intégré dans cette solution. D’un côté une grande partie du refroidissement de l’eau peut être affectée par un refroidissement à l’air libre, de l’autre côté, la chaleur inutilisée pourrait servir, par exemple, pour alimenter un système de réchauffement de la température quand celle-ci s’avère trop basse dans la ligne de transformation. Avec ses trois solutions « Green Pipe » , battenfeld-cincinnati offre à ses clients l’opportunité de réduire la consommation de matière, d’énergie et d’eau et ainsi d’augmenter de façon significative l’efficacité de leurs procédés de production.