07/03/2013

battenfeld-cincinnati Germany GmbH

La technologie « verte » plaide pour l’initiative « Blue Competence »

« Notre salon professionnel se tient cette année. C’est pour nous l’occasion d’insister sur l’importance de l’initiative « BlueCompetence » de VDMA (l’association des constructeurs allemands de machines et équipements) dans laquelle nous sommes impliqués en tant que société partenaire. Nous exposons donc à ce salon nos solutions d’extrusion haute performance, qui permettent une utilisation responsable des ressources existantes », déclare Jürgen Arnold, président-directeur général de battenfeld-cincinnati, tout en présentant la devise « des solutions leaders pour une haute performance et une efficacité énergétique », de cette société basée en Allemagne à Bad Oeynhausen et en Autriche à Vienne.

« La fusion des deux sociétés et donc l’harmonisation de leurs gammes de produits, leurs procédés et concepts informatiques ont été mis en oeuvre avec succès et efficacité. Ainsi, l’ensemble du portefeuille de produits ne date que de trois ans. Mais, les deux sociétés ont toutes deux concentré leurs efforts sur l’efficacité énergétique et l’économie de ressources, et cela depuis le milieu de l’année 2000. Les solutions proposées donc aujourd’hui sont à la pointe des techniques en termes de consommation d’eau et d’énergie. C’est pourquoi nos extrudeuses et nos lignes d’extrusion ont bien toute leur place au sein de l’initiative autour du développement durable lancée par l’association VDMA », explique Jürgen Arnold. Il poursuit « battenfeld-cincinnati a non seulement impliqué ses fournisseurs dans ses procédés, mais a également optimisé ses unités de production pour obtenir une meilleure économie d’énergie et de matériaux. Avec notre équipement d’extrusion, nous offrons une plateforme dont le but est non seulement d’économiser des ressources en production mais aussi de renforcer la compétitivité de nos clients. »

Et pour appuyer cette affirmation, les trois divisions de battenfeldcincinnati, Construction, Infrastructure et Emballage, présenteront des solutions d’extrusion à consommation d’énergie réduite permettant donc d’économiser de la matière et d’offrir à leurs branches d’activités respectives le meilleur rapport coût/bénéfice possible. Mais, le service client de battenfeld-cincinnati se concentre bien évidemment sur le rapport coût/bénéfice pour le cycle de vie global de l’équipement. En plus du service classique, battenfeld- cincinnati met l’accent sur l’amélioration de l’équipement d’extrusion en optimisant la consommation d’énergie et en améliorant la protection anti-usure de façon à garantir une performance constante.

Bâtiment : une extrudeuse en superposition économise plus que de l’espace

Pour la division Bâtiment, l’événement le plus marquant de l’année est la présentation du système d’extrusion en superposition alliant l’extrudeuse parallèle twinEX78-34 P et l’extrudeuse conique conEX 63 P. Avec cette configuration compacte, le constructeur de machines répond à la tendance de plus en plus forte en faveur d’une utilisation croissante de matériaux recyclés dans l’industrie des profilés fenêtre. Pour des raisons écologiques et économiques, des taux allant jusqu’à 40 % de matière recyclée sont utilisés aujourd’hui dans la production de pièces non visibles des profilés fenêtre. L’association des deux machines exposées est équipée pour un rendement maximal de 500 kg par heure. Comme toutes les extrudeuses de battenfeld-cincinnati, les deux extrudeuses utilisées sont équipées de moteurs AC efficaces énergétiquement, du système de régulation du coeur de la vis Intracool et de cylindres totalement isolés avec un refroidissement intelligent par air. Cette solution de superposition répond à la demande de l’initiative BlueCompetence en faveur d’une plus grande économie de matière.

Parallèlement, grâce au concept souple de la structure, cette configuration d’extrudeuses est très facile à utiliser notamment en ce qui concerne le raccordement des filières. La convivialité de cet équipement est encore améliorée par une armoire de contrôle commune, une unité de contrôle desservant les deux extrudeuses et un connecteur central, par lequel la filière peut être connectée rapidement et facilement et cela sans risque d’erreur.

Infrastructure : une consommation d’énergie plus basse sans transmission

La division Infrastructure lance une nouvelle série de machines à l’occasion du grand rassemblement du monde des plastiques, qui a lieu à Düsseldorf cette année. Trois ans seulement après la première présentation de la nouvelle série d’extrudeuses monovis haute performance soIEX, battenfeld-cincinnati présente aujourd’hui la série soIEX GL (moins de transmission). Les quatre modèles de la nouvelle série ont des diamètres de vis de 45, 60, 75 et 90 mm. Les quatre extrudeuses se démarquent par une excellente qualité du produit réalisé à de basses températures de matière, avec une faible consommation d’énergie et un bon ratio capital-production.

Ces machines fonctionnent également avec un nouveau concept d’entraînement pour répondre à l’initiative BlueCompetence. Le moteur à couple élevé utilisé offre une meilleure efficacité énergétique qu’un système d’entraînement moteur-et-transmission. Les autres avantages de ce nouvel entraînement sont un faible niveau sonore, peu de vibration et quasiment aucune maintenance requise. En retirant le système de transmission, l’empreinte au sol de l’extrudeuse a à nouveau été réduite. Une performance élevée est donc atteinte avec une empreinte au sol minimale.

Emballage : haute performance – basse consommation d’énergie

La division Emballage met également l’accent sur l’importance de l’initiative BlueCompetence. Elle expose donc un équipement d’extrusion qui permet des économies d’énergie et de matière tout en offrant une haute performance.

L’extrudeuse monovis à haute vitesse exposée est équipée d’un diamètre de vis de 75 mm et d’une longueur de transformation de 40 D. Elle fonctionne avec 25 % d’énergie en moins par rapport à une extrudeuse traditionnelle de performance égale. Cette extrudeuse garantit également une qualité optimale de la matière fondue durant la production de films, et cela à partir d’une grande variété de matériaux y compris du PS, PET, PP et EVA ainsi que des produits co-extrudés. La machine de transformation atteint des rendements allant jusqu’à 2 000 kg par heure, avec un espace au sol minimal.

Parallèlement, en exposant le nouvel ensemble de polissage Multi-Touch, battenfeld-cincinnati présente un produit qui permet un traitement doux des matériaux tout en économisant de l’énergie. Grâce à l’association particulière d’un ensemble de polissage à deux rouleaux pour le calibrage préliminaire et d’un plus grand nombre de rouleaux pour le calibrage final, cet ensemble de polissage permet la production de films sans stress à des vitesses élevées de ligne et une précision de 1 %. Grâce à l’utilisation de rouleaux à fine épaisseur, Multi-Touch offre également une grande efficacité énergétique.

En considérant toutes les autres conceptions de machine, il est clair que la division Emballage se donne également comme objectif de développer des solutions d’économies de ressources, ce qui lui permet de répondre aux demandes spécifiques des clients. Par exemple, battenfeld-cincinnati a développé un nouveau concept anti-usure pour des extrudeuses à cylindres planétaires, utilisées pour des applications telles que l’alimentation des calandres et la granulation. Avec le nouvel axe planétaire L +, la disponibilité peut être augmentée de 30 à 50 %, ce qui génère également une réduction de la consommation d’acier et de la charge de travail. battenfeld-cincinnati s’intéresse également à l’industrie du PET. Aussi, le constructeur présentera son extrudeuse monovis équipée d’une section de compoundage intégrée pour atteindre des rendements compris entre 500 et 1 000 kg par heure. Cette extrudeuse permet d’économiser jusqu’à 16 % des coûts énergétiques en transformant du PET non séchés, et donc en éliminant l’étape préliminaire de séchage de la matière.

Enfin, la division présente également un projet dans le domaine du recyclage des matières plastiques. Durant ces derniers mois, la série d’extrudeuses de granulation existante a été entièrement revue. Outre les extrudeuses, qui ont été principalement optimisées en terme d’énergie, une attention particulière a été apportée aux équipements périphériques. Ainsi, des modules ont été créés en s’adaptant parfaitement à la performance des lignes de la gamme. C’est une des raisons pour laquelle Metal-Plast, un des leaders de la transformation de PVC en Pologne, a choisi pour la cinquième fois consécutive une ligne de regranulation produite à Bad Oeynhausen.

L’innovation exige de s’engager

Le progrès technologique n’est pas le seul atout sur lequel battenfeld-cincinnati peut compter, comme l’explique Jürgen Arnold en conclusion : « Mis à part l’innovation et le développement des produits, notre principal atout est notre engagement auprès de nos associés. C’est pour cela que nous aurons encore une fois un espace de recrutement durant cette édition de K. Toute personne intéressée pourra y recevoir des informations. »

Pour plus d’information, venez nous rendre visite à K 2013 : Hall 16, stand B19