09/10/2013

ARBURG GmbH & Co KG

Vive la liberté ! Avec Arburg au salon K 2013

Première mondiale : l’unité de fermeture à genouillère de 4 000 kN ainsi que l’unité d'injection électrique de taille 2 100 ont été développées pour la nouvelle presse à injecter Allrounder 820 A électrique.

Avec le slogan « Vive la liberté ! », Arburg invite les spécialistes du monde entier au salon K 2013. Dans le hall 13, stand A13, le fabricant de presses met le thème de l’efficacité de la production sous les projecteurs et montre à travers plus de dix machines exposées comment fabriquer efficacement des pièces en plastique à l’avenir. Comme toujours, des premières mondiales prestigieuses dans le domaine des presses, des procédés et des applications seront dévoilées à Düsseldorf. De plus, Arburg ouvre une nouvelle ère avec le salon K 2013. Ceux qui souhaitent vivre cet événement en direct devront toutefois attendre la première journée du salon.


« En tant que principal salon international du secteur de la plasturgie, le K est et reste pour Arburg le forum idéal pour épater les spécialistes du monde entier. Cette année, nous le ferons plus que jamais », souligne Michael Hehl, Directeur associé et porte-parole de la direction d’Arburg. « Pour donner une première impression du programme innovant prévu au salon, nous présentons d’ores et déjà des premières mondiales et des points forts dans la presse spécialisée et sur notre site internet », explique Michael Hehl. « Mais il y a des nouveautés révolutionnaires que des mots ne sauraient exprimer. Il faut les voir de ses propres yeux. » La campagne de communication K « Vive la liberté ! » vise à cela. « Il est donc absolument indispensable de rendre visite à Arburg au salon K 2013 pour commencer ensemble cette nouvelle ère. »


Première : nouveau stand


Reflétant l’importance du salon K 2013 et des machines exposées, le stand d’env. 1 650 m² sur deux étages a beaucoup à offrir en termes de concept innovant et de design. Dans le secteur des presses à injecter, la priorité est donnée aux Allrounder électriques et de grande taille. Les séries électriques Edrive et Alldrive dominent avec cinq presses exposées au total. Trois machines exposées de 3 200 et 4 000 kN couvrent la plage supérieure des forces de fermeture. Concernant l’éventail des applications, la transformation polycomposant tient une place de choix, tandis que pour l’automatisation, la gamme va de la solution simple de prélèvement au robot à six axes destiné à des tâches complexes.


Première : presse à injecter Allrounder 820 A électrique


L’Allrounder 820 A électrique qui vient compléter la série haut de gamme électrique Alldrive fête à Düsseldorf sa première mondiale dans l’univers des presses à injecter. Pour cette machine, l’unité de fermeture à genouillère de 4 000 kN ainsi que l’unité d'injection électrique de taille 2 100 ont été renouvelées. Ainsi, le vide entre 3 200 et 5 000 kN est comblé pour les unités de fermeture électriques. Il en va de même pour la série hautes performances hybride Hidrive pour laquelle cette nouvelle taille de genouillère sera également disponible à l’avenir. La nouvelle force de fermeture et la nouvelle taille d’unité d’injection électrique permettent d’augmenter encore la modularité de la gamme Arburg et donnent aux clients la possibilité d’adapter leur Allrounder encore plus spécifiquement à l’application et au produit, et d’augmenter ainsi l’efficacité de la production.


Première : robot à six axes suspendu sur l’axe linéaire


Pour le secteur de l’automatisation, Arburg présente en première mondiale, avec son partenaire fpt Robotik, un robot à six axes Agilus de la société Kuka disposant d’une interface utilisateur Selogica implémentée. Celui-ci est suspendu sur un axe linéaire disposé perpendiculairement à la presse. La combinaison du robot à six axes et d’un axe linéaire permet des déplacements plus dynamiques et des interventions plus rapides dans le moule d'injection. Les temps de cycles sont ainsi réduits, contribuant de ce fait à l’amélioration de la productivité. Autre avantage de cette solution mobile : l’augmentation de la zone de travail, puisque le petit robot peut se déplacer sur l’axe complet et que l’espace au-dessous reste utilisable sans restriction. Le robot Agilus peut ainsi prendre en charge de nombreuses tâches en matière de fabrication de pièces injectées. De par sa taille et sa performance, il est parfaitement adapté aux besoins de la transformation des plastiques avec des charges situées entre 6 et 10 kg et représente une solution de manipulation rentable.


Application phare : l’injection composite de mousse particulaire


La nouvelle solution d’automatisation sera présentée sur une presse à injecter Allrounder 470 S bicomposant avec laquelle sera également présenté le perfectionnement de l’injection composite de mousse particulaire (ICMP). Le procédé encore récent, développé en commun par les sociétés Ruch Novaplast, Krallmann et Arburg, ouvre de toutes nouvelles possibilités pour la construction légère. Sur la machine exposée au salon K, la jante en plastique est injectée sur le pneu en mousse particulaire inséré, au cours de la première étape. Après la mise en place de l’ébauche dans le moule vient le surmoulage du pneu avec un TPE. Le robot à six axes se charge de toutes les opérations de manipulation, de l’insertion du pneu en mousse jusqu’au transfert des pièces finies à l’installation d’emballage dont les sachets sont imprimés pendant le processus.


Application phare : l’injection directe avec fibres longues combinée à de la tôle organique


Arburg présente un autre procédé innovant pour la construction légère : l’injection directe avec fibres longues. Il permet pour la première fois d’alimenter des fibres allant jusqu’à 50 mm de long directement dans la matière fondue liquide via une alimentation latérale située sur l’unité d’injection. Il est possible de régler individuellement la longueur des fibres, la proportion en fibres et la combinaison des matières. Le nouveau procédé offre une grande flexibilité et la possibilité de développer son propre savoir-faire. D’autre part, il apporte un avantage significatif en termes de coûts, puisque les matériaux de départ, le plastique et le roving de fibres de verre, sont moins coûteux que les granulés de fibres de verre longues prêts à l’emploi.


Le procédé est présenté sur une presse à injecter Allrounder 820 S hydraulique à la consommation énergétique optimisée et équipée d’un système servo-hydraulique. Cette presse fonctionne en outre avec un moule de la société Georg Kaufmann Formenbau AG. Le surmoulage d’inserts thermoplastiques renforcés en filaments (tôles organiques) permet de créer des pièces composites très résistantes et stables qui pèsent moins de 300 grammes pour une longueur de plus de 500 mm. Les tôles organiques combinent de manière ciblée deux ou plusieurs matières dont les propriétés sont potentialisées. Les filaments, en général du verre, du carbone et de l’aramide sous forme de tissu ou de non-tissé, déterminent les propriétés mécaniques telles que la résistance et la rigidité. La matrice est responsable de la transmission de force entre les fibres dans la liaison et elle protège la structure de renfort du flambage et des influences ambiantes.


Pour cette application, un robot à six axes prélève les tôles organiques d’un bac. Celles-ci sont chauffées dans le respect de la matière, puis sont transférées au moule LIPA (Lightweight Integrated Process Application) à la température de démoulage. Dans un temps de cycle d’environ 40 secondes, le démoulage des inserts et l’injection des éléments fonctionnels et de renforcement (rebords, yeux de palier et structures alvéolées, par ex.) s’y produisent simultanément. Le composant produit est un exemple parlant pour la fabrication de composants légers grâce à la combinaison de la tôle organique et de l’injection directe avec fibres longues, avec une intégration élevée des fonctions et des temps de cycle réduits.


Point fort en matière de moules : application à moule cubique entièrement électrique


Autre point fort présenté au salon : l’application à moule cubique entièrement électrique servant à fabriquer des bouchons de jus de fruits, présentée avec notre partenaire Foboha. Sur la presse à injecter Allrounder 720 A électrique bicomposant d’une force de fermeture de 3 200 kN, la grande unité d'injection 800 et la petite unité d'injection 400 sont disposées à l’horizontale sur la machine et se déplacent avec le plateau mobile de bridage. Si cette application est dite entièrement électrique, c’est parce que la rotation du moule cubique ainsi que le déplacement linéaire du moule à 12+12 cavités sont entraînés par voie électrique. On obtient ainsi des avantages en termes de précision et de temps de cycle, et par là même une productivité plus élevée de l’installation.


Les machines en vedette : Allrounder électriques


D’autres machines exposées témoignent de la polyvalence et des performances des presses à injecter Allrounder électriques.


Une Allrounder 370 E de la série Edrive est intégrée dans une cellule de fabrication avec un robot à six axes et une installation d’impression en ligne de la société fpt Robotik.


Une Allrounder 470 E apporte avec brio la preuve du potentiel offert par la série hautes performances Alldrive : avec le moule à 64 empreintes de la société Männer, des unités de dosage filigranes et extrêmement précises sont injectées en un cycle de deux secondes seulement.


Une Allrounder 520 A fait la démonstration de l’utilisation des presses électriques dans le secteur de la technique médicale, dans des conditions de salle blanche. Avec un moule à 64 empreintes de la société Tanner, la presse en version acier inoxydable produit des pipettes en un temps de cycle d’env. 5,0 secondes. Le composant d’automatisation utilisé est un système Vario TIP de Waldorf Technik, spécialement conçu pour la manipulation de pointes de pipettes.


Procédé phare : la technique multicomposant


Outre la technologie électrique à moule cubique et l’injection composite de mousse particulaire, une autre application multicomposant est présentée. La liaison entre thermoplastique et silicone liquide (LSR) est présentée en coopération avec notre partenaire Rico. Sur une presse à injecter Allrounder 570 S hydraulique munie de deux unités d'injection disposées en L, une ventouse à vide est créée, telle que celles employées pour déplacer des charges encombrantes ou lourdes en logistique. Lors de la fabrication de la ventouse, une douille filetée en métal est insérée dans un système de robot Multilift V et surmoulée avec les deux composants.


Un produit adapté pour chacun


Avec plus de dix machines exposées sur son propre stand et plus de dix autres presses sur des stands tiers, Arburg est omniprésent au salon K 2013 et y présente toute sa gamme : les presses à injecter Allrounder électriques, hybrides et hydrauliques, des presses horizontales et verticales, des solutions d’automatisation, la transformation de thermoplastique, de thermodurcissable et de silicone. La transformation polycomposant, le surmoulage d'inserts, la technique d’emballage, la technique médicale et bien plus encore. Toutes les machines exposées sont parfaitement adaptées aux impératifs du produit et de la production et démontrent comment, à l’avenir, fabriquer efficacement des pièces en plastique grâce à la technique Arburg.